Sites de plongée

  • EXPLORATIONS

    Des explorations sont organisées durant toute la saison estivale (de Juin à Septembre). Elles sont généralement proposées les samedis, dimanches et jours fériés en fonction des disponibilités des bénévoles encadrants et du nombre de participants. N’hésitez donc pas à vous inscrire le plus tôt possible afin de simplifier l’organisation des sorties !

Cette carte présente les sites de plongée les plus connus mais bien d’autres encore sont à explorer …

  • LA RIA D’ETEL

    Le vieux passage :
    Site idéal pour plongeurs sans embarcation, un parking se trouve tout au bord de la ria et permet aux plongeurs de se mettre à l’eau facilement. En suivant le tombant, on arrive rapidement sur un fond de 20 mètres où la faune et la flore sont au rendez-vous.
    Cliquer sur l’image pour plus d’info
    Charte du plongeur responsable (source CIBPL)

Pont Lorois :
Ce site est en quelques sorte un goulet d’étranglement au milieu de la ria, c’est pourquoi le courant peut y être important. Ce même courant favorise la prolifération de la faune fixée et de tous ses prédateurs, il suffit de s’agripper à l’ancien pont qui repose par 14 m de fond, et de regarder les quelques dorades, bars, mulets et autres résidents nager dans le courant pour s’en rendre compte.
Cliquer sur l’image pour plus d’info

Le Magouer :
A l’instar du vieux passage, ce site est pourvu d’un parking « les pieds dans l’eau », il suffit de s’équiper, de marcher une dizaine de mètres jusqu’à la petite plage pour se mettre à l’eau (en effet il ne faut pas le faire directement dans le port, voir les panneaux !). Le mieux est de s’immerger à la fin de la marée montante, pour profiter du courant afin d’arriver sur le site, d’effectuer ensuite son exploration à l’étale et enfin de revenir avec la marée descendante.
Charte de plongée du Magouer

  • COTE SAUVAGE QUIBERON

    la Truie :
    Site peu profond, l’ilôt est traversé de part en part par une galerie sous marine principale qui rend cette plongée sympa ! Attention quand même aux galeries secondaires dont les diamètres sont moindres et prévoyez une lampe.
    Ce site est à visiter par mer calme.

Le Nannsmith :
Cette épave repose sur un fond de 25 mètres environ, composé de roches et de graviers. Ce navire coula le 29 mai 1917 en sautant sur une mine, larguée quelques temps plus tôt par un sous-marin Allemand.
Cliquer sur l’image pour plus d’info

  • ILE DE GROIX

    Le Falke :
    Ce navire à l’origine de type marchand, fut transformé pendant la seconde guerre mondiale pour devenir un sperrbrecher (briseur d’obstructions) et plus précisément le sperrbrecher 134.
    Le 08 août 1944, le navire se trouvait au mouillage devant Port Tudy entre Groix et le continent, deux Mosquitos de la RAF l’envoie pas le fond.
    Le navire repose à une profondeur d’environ 25 mètres.
    Cliquer sur l’image pour plus d’info

LE CYRANO :
Ce remorqueur réquisitionné par l’armée allemande en septembre 1940, sauta sur une mine en janvier 1944.
Il repose désormais sur un fond de sable à une profondeur oscillant entre 18 et 20 mètres.
Assez bien conservée, cette épave est intéressante car accessible pour tous niveaux.
Cliquer sur l’image pour plus d’info

LE U171 :
Le U171 était un sous-marin allemand du type IX-C. Il fut construit à Bremen en juillet 1941.
Günther Pfeffer (1914 -1966) fut son unique commandant .
Le 9 octobre 1942, le U 171, rentre d’une campagne sur les côtes américaines et fait route vers Lorient. Le commandant décide de ne pas attendre le bateau démineur qui aurait du lui servir d’escorte, le sous-marin saute sur une mine de la RAF et coule sur un fond de 40 m.
Cliquer sur l’image pour plus d’info

Le plein ciel :
Le « Plein Ciel » était un chalutier hauturier qui avait été contruit en 1965 aux chantiers « Siccma » à St Malo.
Ce chalutier fut envoyé par le fond le 14 décembre 1992, par les hommes du commando Hubert de Lorient.
Il repose désormais sur un fond de sable à 58 mètres.
Il s’agit d’une plongée profonde réservée aux plongeurs confirmés (Niveau 3 minimum).